science-fiction Index du Forum

science-fiction
Un forum sur lequel il est possible de parler de Science-Fiction, autant de la littérature que du cinéma, mais aussi du reste en général.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nostera vous propose "Le Joyau du Temps" (ch.1)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    science-fiction Index du Forum -> Littérature -> Vos créations -> Nostera
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nostera
Pro du forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 395
Localisation: Tours
Auteur(s) préféré(s): Brussolo
Film(s) préféré(s): Les Maîtres de l'Ombre
Acteur(s) préféré(s): Dwight Schultz, Brad Dourif

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 18:17 (2011)    Sujet du message: Nostera vous propose "Le Joyau du Temps" (ch.1) Répondre en citant

Alors là, ça rigole plus!




Il ne s'agit pas de science-fiction, mais de fantastique.




Je vous propose de découvrir immédiatement ce roman:




___________________________________________________________________________________________________________
Chapitre Un - "Oui" est la seule réponse (première partie)








- Tiens bon, Dwight, je te remonte !
Au fond du cratère béant, Dwight hochait vivement de la tête, pâle comme un linge : sous ses pieds s’élevait 
un immense tapis de pythons rocheux cerclés d’un lac bouillonnant. Dwight se tint à la corde et tenta de poser 
ses pieds contre la paroi pour revenir en rappel.La corde se tendit, Dwight esquissa quelques pas verticaux. 
Après une très lente progression, Dwight accrocha le bord du piège de la main gauche et détendit les jambes 
pour donner une dernière impulsion…
- Hey !?!
 
Le bord venait de céder comme du sable sous ses doigts, et il retombait. Une main surgit des hauteurs et saisit 
la sienne. Dwight, terrorisé, avait fermé les yeux. Il tremblait.
- Je te tiens, tu n’as plus rien à craindre…
Dwight leva les yeux et s’aperçut que son vieil ami avait réussi à l’attraper à temps.Il le ramena sur la roche 
ferme et lui frotta le dos :
- Tout va bien ?


Dwight toussait violemment : il avait respiré pendant plus de vingt minutes les émanations du lac bouillant, 
et Dwight doutait fortement qu’il s’agisse réellement d’eau. Il avait la vue brouillée, et ses bronches se 
contractaient de façon désordonnée.
- On va s’éloigner de cette fosse, ça vaut mieux. Tiens, appuies-toi sur moi…
- Ahf, ahf… Tu crois que c’était quoi ?
- J’en sais trop rien, mes capteurs ont relevé un taux d’oxygène en diminution tout autour.
 
Dwight toussa encore, avançant péniblement :
- Ils ne disent pas… Ahf, ahf… Ce que c’est ?
- Non, Dwight. Ce lac est une curiosité géologique, il faudrait s’équiper d’avantage pour l’étudier dans 
les meilleures conditions de sécurité.
Dwight jeta à son ami un regard effrayé.
- Je sais, ça peut être toxique, ce que tu as inhalé… Prends une pastille…


Dwight acquiesça et avala un micro-comprimé noir. Il sentit ses bronches retrouver leur fonctionnement normal, 
et les choses lui paraissaient plus claires. Censées combattre temporairement l’effet de pas moins de six cent 
trente cinq gaz nocifs répertoriés, ces pastilles avaient été conçues dans le tournant du siècle passé, une vraie 
providence pour les chercheurs, archéologues et aventuriers de tous horizons.
- Eh, regarde !
Dwight leva les yeux et s’exclama :
- Le Diamant de Gertheros ! Dirk, c’est bien lui !


Dirk acquiesça, contemplant la gemme brillant au creux de l’obscurité :
- Il est gigantesque ! Bien plus que ne le prétendent les légendes !
Au fond d’une niche naturelle, le diamant comme un poing de gorille luisait sous un fin rayon de lune qui tombait 
du plafond. Les explorateurs, sous le coup de l’émerveillement, ne firent pas le plus petit mouvement :
- Il est splendide… Dirk… Crois-tu que ça va être simple de le ramener ?
Dirk secoua la tête :
- Il peut y avoir d’autres pièges… Reste là, je vais tenter quelques techniques de désamorçage standard pour 
sécuriser le passage.


Il s’avança et fouilla sa poche à la recherche d’une roche spéciale qui lui resterait encore. Sorte de galet assez 
lourd et spongieux, c’était un appât idéal pour indiquer tous les pièges naturels les plus connus. Dirk lança le galet, 
et quand il retomba, le choc provoqua une onde qui fragilisa le sol, et les couches les plus fines tombèrent, dévoilant 
vingt-sept autres fosses brûlantes comme celle où Dwight avait failli reposer à jamais.
 
Dwight déglutit douloureusement, s’imaginant tomber dans chacune d’elles.
- Bon, il va falloir faire dans la prudence… Il n’y a pas de passage possible par le sol.
Dirk leva les yeux, allumant une de ses cigarettes :
- Faudra passer par le plafond.
Dwight soupira : il détestait l’odeur de ces maudites cigarettes…
- Attends ! Il faudrait… Oui, vérifier le plafond aussi…


Dirk fouilla sa poche à nouveau et en sortit un pic d’escalade télescopique. Il tendit en oblique devant lui et pressa 
le bouton de relâchement.Le pic surgit, heurtant le plafond suffisamment fort pour en révéler les faiblesses sans ruiner 
entièrement la paroi. Il rétracta le pic et attendit. Il jeta son mégot et l’écrasa du talon.
- Bon… Il m’a l’air sûr. Allons-y, Dwight… Dwight ?
Dirk se retourna et vit son ami sur le dos, bouche ouverte comme pour capter de l’air.
 
Dirk s’agenouilla près de lui et tenta un massage cardiaque pour le faire réagir.
- Allez, reviens, on y est presque…
Il exerça une pression supplémentaire, et Dwight se redressa d’un coup :
- OUAAARH !!!
Il haleta, jetant des regards effarés aux yeux ronds dans toutes les directions.
- Tiens, prends une autre pastille !


Dirk lui posa le médicament sur la langue, et Dwight eut l’heureux réflexe de l’avaler.
- Alors, ça va mieux ?
Dwight acquiesça et souffla :
- Je ne sais pas ce qui s’est passé… Cela m’a pris brutalement...
- Eh bien, j’ignore ce que tu as respiré là-dessous, mais chaque nouvelle attaque provoque une crise… Il vaudrait 
mieux que tu en prennes régulièrement jusqu’au proche dispensaire.
 
Dwight hocha vivement de la tête, encore sous le choc.
- Bien, le plafond a l’air sûr, nous pouvons passer par-là. Déploie tes pics…
Les explorateurs arrimèrent leurs pics télescopiques au plafond, déployant l’autre côté pour qu’il soit fermement 
implanté dans le sol.Ils grimpèrent aux pics comme à une corde à nœuds, attachant une fois au sommet un lien de 
chanvre renforcé. Ils nouèrent l’autre bout à un pic normal, qu’ils projetèrent à bout de bras. Le pic se planta 
dans la paroi à quelques mètres en avant, ils testèrent la solidité de la prise, puis avancèrent tête en bas.
 
Après deux autres lancers de pics, ils en firent tomber un dernier au sol, afin de glisser jusque là en toute sécurité, 
et une fois les deux pieds posés, Dwight prit un nouveau comprimé.
- Tu te sens d’attaque ? On est très proches, c’est le moment d’être au meilleur de la forme.
- Je suis prêt.
Le diamant n’était plus qu’à deux mètres, étincelant dans sa niche comme une récompense au bout du parcours d’un jeu 
vidéo d’aventure. Dirk avança, soutenant son ami dont la jambe se trouvait légèrement engourdie par l’action du comprimé. 


Ils se trouvèrent juste en face :
- Bien… Comment on le ramène avec nous, maintenant ?
Dwight fouilla les environs du regard : c’était lui, le cerveau des opérations. Dirk était un pur « technicien », 
comme on l’appelait dans le jargon : l’érudit qui connaissait les pièges, toutes les façons de les éviter, mais en 
termes d’initiative…
- La niche semble éclairée d’une lumière naturelle. Nous devrions tenter une percée.
Dirk acquiesça et tendit la main :
- Je ne pense pas qu’il y ait d’autre p…


Il venait de se raviser. Dwight sourcilla :
- Eh bien ?
Dirk lui sourit :
- Tu as mérité d’être le premier à toucher le diamant, Dwight. Mes connaissances n’auraient pas permis une longue avancée 
sans toi. Il n’y a plus rien à craindre, vas-y, prends-le…


Dwight haussa des épaules : il n’en avait pas grand-chose à faire, d’être le premier… Tout ce qui comptait pour lui, c’était 
qu’ils soient là tous les deux. Et qu’ils ressortent de cette caverne infernale ensemble. Il n’allait donc pas perdre du temps 
à tergiverser là-dessus trois heures… Il ignora de son mieux la mollesse de sa jambe et se saisit du diamant.
- Il y a une force interne puissante qui se dégage de cette pierre…
Il ramena le diamant contre sa poitrine et considéra le joyau sauvage :
- Seigneur… Je ne saurais décrire cette force… Elle semble enivrer les sens…
- Quelque chose ne va pas ?
- Je ne sais pas… Comme si…
 
Dwight avait auparavant découvert des trésors aux pouvoirs insoupçonnés, mais jusque là, rien de comparable. Et ce qu’il ressentait, 
il avait appris à l’analyser, or, quelque chose dans cette pierre précieuse le perturbait… Il ouvrit des yeux ronds : 
- Ce diamant est dangereux !
Dirk haussa du sourcil, surpris :
- Dangereux ? Mais ce n’est que de la cristallisation…
- Non, ce n’est pas une simple formation géologique millénaire ! C’est une bombe !
- Allons, Dwight, il attend ici depuis six mille ans, il ne va pas exploser dans tes mains…


Dwight prit un autre cachet :
- Non, il n’explosera pas… Mais il fera bien pire que ça. Nous devons le laisser ici.
- Quoi ?! Après ce long voyage, et le nombre de fois où tu as failli y passer ?
- Oui, je m’en fiche. Je ne veux pas ramener ce fléau à la surface.
Il le reposa dans la niche et soupira :
- On reprend le chemin inverse.


Il s’apprêta à remonter par la corde, mais Dirk prit le diamant et le considéra :
- Dwight, on ne laissera pas ce diamant ici. On le ramène avec nous… Dwight, tu m’écoutes ?
Dwight se retourna et acquiesça :
- Tu as raison. Viens, on a perdu assez de temps.
Dirk le cala dans sa poche à fermeture, surpris que sa vieille tête de bourrique de partenaire ait changé d’avis aussi brutalement.
 
Ils repassèrent le plafond, les deux milles mètres sous le couvert rocheux de la caverne, pour finalement se retrouver à l’air 
libre. Dwight prit un centième cachet depuis la niche et inspira profondément avant de jeter un regard sur son ami… Mais il lui 
vit le diamant :
- Mais… Que fait-il ici ? Je t’avais dit qu’on le laissait où il était ! 
Dirk, désorienté, remit le diamant dans sa poche :
- Je… Tu avais dit qu’on le prenait avant de remonter…
- Jamais de la vie !!! J’ai dit que c’était un fléau, qu’il ne fallait en aucun cas le ramener parmi les Hommes ! On dit que 
je suis une tête de mule, mais toi, tu n’as rien écouté !
 
Dirk haussa des épaules :
- Que faire, alors ?
Dwight fulminait, agacé que la question doive se poser :
- Nous allons l’enterrer assez profondément pour que personne ne le retrouve.
Dirk sortit le diamant, l’air abattu :
- Tu es sûr ?


Dwight lui arracha la pierre des mains :
- Absolument ! Et on va le faire MAINTENANT !!!
Dwight redonna le diamant à Dirk pour qu’il le range en attendant d’avoir creusé.
- C’est dommage, tout de même, il est magnifique…
- Oui, c’est vrai, il est magnifique.
- Mais… ?
 
Dwight, qui avait commencé à creuser, se leva de son ouvrage :
- « Mais » quoi ?
- Rien.
- Allez, aide-moi un peu, au lieu d’observer cette pomme empoisonnée !
Dirk n’avait jamais vu son ami aussi fébrile et farouchement décidé à abandonner un trésor. Il savait pertinemment qu’il devait 
lui faire confiance, mais c’était le trésor le plus précieux qu’ils aient découvert ensemble…
- … Mis à part notre amitié.
 
Dwight se redressa, surpris de ces mots prononcés à voix haute au centre d’une réflexion :
- Que dis-tu ?
- Je pense que, mis à part notre amitié, il n’y a pas de plus grand trésor que celui-ci que nous ayons mis au jour ensemble.
Dwight s’appuya sur sa pelle, la main sur le rein gauche :
- Tu compares la relation que nous entretenons depuis le berceau… A cette calamité ?
- Désolé, Dwight… C’est juste que…
- Pas d’excuses. Ce n’est que de la pierre, en termes de valeur sentimentale, c’est le néant.
 
Et il recommença son travail. Après quelques coups de pelle, il releva la tête :
- Qu’est-ce-que tu attends ? Que j’aie creusé ma propre tombe ?
Dirk acquiesça et se précipita pour l’aider.
- Désolé pour la comparaison, Dwight… Ce diamant a un pouvoir étrange, il est vrai…
Dwight ne prêta pas attention à cette remarque : il fallait enterrer la pierre au plus vite. Quand le trou fut suffisamment 
profond à goût, il tendit la main :
- Donne-le-moi, maintenant.


Dirk acquiesça et alluma une cigarette pour se donner du courage.Il ouvrit sa poche, sortit le diamant à regrets et l’observa 
un instant :
- C’est vraiment dommage… On ne devrait pas l’enterrer, il mérite d’être vu par tous.
Dwight cligna des yeux, leva le regard vers Dirk et soupira :
- C’est vrai. On ne devrait pas l’enterrer. 
Dirk haussa des sourcils : là, c’était anormal.
- Tu es sûr de vouloir le ramener avec nous ?
- Oui, absolument.
- Pourquoi ? Qu’est-ce-qui t’a fait changer d’avis ?
 
Dwight cligna des yeux et haussa des épaules :
- De quoi parles-tu ? Je n’ai pas changé d’avis, on va l’enterrer, c’est le mieux à faire.
- D’accord… Dwight, tu es sûr que ça va ?
- Oui. Tout va très bien.


Dirk secoua la tête et rangea le diamant dans sa poche et éteignit ce qui restait de sa cigarette avant de poser la main 
sur l’épaule de Dwight, inquiété par ce comportement changeant :
- Tu n’es pas cohérent. Tu sembles avoir des pertes de mémoire, et ton avis sur l’avenir de ce diamant ne parait pas vraiment 
défini… Il faudrait voir un médecin très vite.
Dwight haussa des épaules :
- Nous avons encore des cachets, ça attendra qu’on ait enterré ce diamant de malheur !
- Tu as peut-être des lésions au cerveau, qui sait ce que ces émanations ont produit sur toi !
- On l’enterre d’abord, donne-moi ce diamant, et je le jetterai au fond de ce foutu trou !
 
Dirk acquiesça, inquiet, et lui tendit le diamant :
- Mais nous devrions voir un médecin très vite, tu m’as l’air perturbé.
- C’est vrai. Allons tout de suite au dispensaire, ça ne peut pas attendre.
- Mais… Tu ne veux plus l’enterrer ?
Dwight acquiesça :
- Exact, je ne veux plus l’enterrer, allons, on y va !
Et ils laissèrent le trou béant tel quel, Dwight tirant son ami par la manche pour aller le plus vite possible au dispensaire 
le plus proche.
 
*** 


- Vous ne présentez pas de lésions, Herr Weltz. Rien de bien méchant, les premiers troubles respiratoires sont soignables 
ici-même, et votre vision subi des perturbations éphémères…
- Il n’est pas cohérent, docteur, il change tout le temps d’avis !
- Dirk, je suis là, et je ne suis pas une plante !
Dirk ignora cet avis et reprit :
- C’est depuis que nous avons découvert le diamant de Gertheros, selon lui, il aurait un pouvoir étrange et néfaste…
- Le diamant de Gertheros ? Le peuple indigène l’avait mis hors d’atteinte il y a longtemps !
 
Dwight se releva dans ses couvertures :
- Dites-m’en plus, les rares informations que j’ai trouvées sur ce diamant sont trop vagues…
- Eh bien, selon la fable orale des campagnes, les indigènes prêtaient à ce diamant un pouvoir terrifiant, si terrible 
qu’ils avaient décidé de l’enterrer et d’en piéger l’accès.
Le docteur posa une perfusion au bras de Dwight :
- Le piéger, afin que plus personne ne puisse jamais user de son pouvoir.
- J’avais vu juste ! Il fallait absolument l’enterrer, heureusement, nous l’avons fait…
- Hein ? Mais pas du tout !
 
Dwight tourna la tête vers son ami :
- Dirk…. ? Ne me dis pas que tu as encore ce maudit caillou sur toi ?
- Mais… Tu as dit que tu ne voulais plus l’enterrer…
- Et c’est moi qui suis incohérent ?!  Tu te moques de moi ?!
Dirk secoua la tête :
- Non, je te jure, tu as dit que…
- Je ne veux pas le savoir ! Je t’ai exhorté à le laisser dans la niche, puis à l’enterrer, et tu n’en as tenu aucun compte ! 
Vas l’enterrer tout seul ! Tu ne reviendras ici que quand ce sera fait !
 
Il semblait hors de lui. Dirk n’ajouta pas un mot et s’empressa de partir, mais Dwight lui saisit le bras et le fixa droit 
dans les yeux :
- Ne t’avise pas de le placer en un lieu où tu pourras le récupérer plus tard.
Il le relâcha, et Dirk fila, apeuré par le comportement de son vieil ami. Le médecin secoua la tête :
- Vous ne devriez pas être aussi dur avec lui.
- Je le connais depuis les couches-culottes, et il a toujours aimé ce qui brille. Je ne serais pas étonné s’il décidait 
d’ignorer encore mon avis…

_______________________________________________________________________________________________________________


Ce n'est que la première partie du premier chapitre.


Ce chapitre comporte à lui seul 9 pages, et le roman compte 3 chapitres de même taille.


Bon amusement!
_________________
Personne ne peut vivre à l'agonie... Personne...

(Saavedro, Myst III: Exile)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 18:17 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Doctor Who
Scénariste du forum

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2011
Messages: 504
Localisation: France
Masculin
Auteur(s) préféré(s): Edgar Poe, Bradbury, Douglas Adams, Jules Verne, Tolkien, HP Lovecraft, Stephen King
Film(s) préféré(s): Star Wars, Shaun of the Dead, Night of the living dead, Dawn of the Dead, Star Trek, Indiana Jones, Blade Runner
Série(s) préférée(s): Doctor Who, Firefly, Torchwood, Castle, Star Trek, The Office (UK), Spaced, Freaks and Geeks, The Clone Wars,
Acteur(s) préféré(s): David Tennant, Mark Hamill, Carrie Fisher, Harrison Ford, Simon Pegg, Nick Frost, Jack Black, Jim Carrey
Réalisateur(s) préféré(s): George Romero, George Lucas, Steven Spielberg, James Cameron

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 20:44 (2011)    Sujet du message: Nostera vous propose "Le Joyau du Temps" (ch.1) Répondre en citant

J'aime bien , je n'ai pas lu en entier encore, je vais finir ce soir ou demain, sinon de ce que j'ai lu, j'aime bien.
Désolé, mais je ne suis pas très fort pour les critiques littéraires, il faut d'ailleurs que je m'entraine si je veux pouvoir en poster sur mon blog et sur le forum.


Revenir en haut
Skype
Nostera
Pro du forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 395
Localisation: Tours
Auteur(s) préféré(s): Brussolo
Film(s) préféré(s): Les Maîtres de l'Ombre
Acteur(s) préféré(s): Dwight Schultz, Brad Dourif

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 20:46 (2011)    Sujet du message: Nostera vous propose "Le Joyau du Temps" (ch.1) Répondre en citant

Merci néanmoins pour ton avis. 
Je vais poster la seconde partie du chapitre dans quelques instants, juste une petite remise en forme pour le forum, et c'est dans la boîte!
_________________
Personne ne peut vivre à l'agonie... Personne...

(Saavedro, Myst III: Exile)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Doctor Who
Scénariste du forum

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2011
Messages: 504
Localisation: France
Masculin
Auteur(s) préféré(s): Edgar Poe, Bradbury, Douglas Adams, Jules Verne, Tolkien, HP Lovecraft, Stephen King
Film(s) préféré(s): Star Wars, Shaun of the Dead, Night of the living dead, Dawn of the Dead, Star Trek, Indiana Jones, Blade Runner
Série(s) préférée(s): Doctor Who, Firefly, Torchwood, Castle, Star Trek, The Office (UK), Spaced, Freaks and Geeks, The Clone Wars,
Acteur(s) préféré(s): David Tennant, Mark Hamill, Carrie Fisher, Harrison Ford, Simon Pegg, Nick Frost, Jack Black, Jim Carrey
Réalisateur(s) préféré(s): George Romero, George Lucas, Steven Spielberg, James Cameron

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 20:57 (2011)    Sujet du message: Nostera vous propose "Le Joyau du Temps" (ch.1) Répondre en citant

Ok, merci de ta contribution ^^

Revenir en haut
Skype
Nostera
Pro du forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 395
Localisation: Tours
Auteur(s) préféré(s): Brussolo
Film(s) préféré(s): Les Maîtres de l'Ombre
Acteur(s) préféré(s): Dwight Schultz, Brad Dourif

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 21:07 (2011)    Sujet du message: Nostera vous propose "Le Joyau du Temps" (ch.1) Répondre en citant

Pas de souci.


Je suis entrain de relire en entier, et là je me demande vraiment ce qui m'est passé par la tête quand j'ai écrit ça...


Enfin, tu sauras pourquoi je suis perplexe...
_________________
Personne ne peut vivre à l'agonie... Personne...

(Saavedro, Myst III: Exile)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:23 (2018)    Sujet du message: Nostera vous propose "Le Joyau du Temps" (ch.1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    science-fiction Index du Forum -> Littérature -> Vos créations -> Nostera Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com